Travail du bois japonais Kumiki | Comment réparer des bâtiments sans clous

 Travail du bois japonais Kumiki | Comment réparer des bâtiments sans clous


Kumiki est un phénomène déroutant pour l’Occidental traditionnel. Les pièces en bois s’emboîtent comme des puzzles tenus par une simple pression.

Si vous souhaitez élargir votre horizon dans le travail du bois, cet article est fait pour vous !

CONNEXES: Construire un abri sans outils

Dans cet article:

Votre guide essentiel du travail du bois japonais Kumiki

Le puzzle tonneau est l'un des jouets japonais Kumiki-kumiki

Qu’est-ce que le Kumiki ?

Le Kumiki est une technologie japonaise traditionnelle de travail du bois. Au lieu d’utiliser des clous, les menuisiers utilisent des rainures élaborées pour combiner le bois.

En sculptant des motifs interconnectés, les pièces en bois pouvaient s’emboîter parfaitement. Cela élimine le besoin de matériaux de fixation externes autres que le bois.

UJ-Desktop-BF-Light
UJ-Desktop-BF-Bouteille

Histoire et origine du Kumiki

Carte de l'ère Asuka | Kumiki

Kumiki s’est développé par nécessité. Tout a commencé au Japon au VIIIe siècle, à une époque où les arts et la culture étaient en plein essor.

Connu comme le période Asuka, la construction effrénée de bâtiments était à la mode. Le problème est qu’il n’y a pas assez de métal disponible.

C’est là que l’ingéniosité japonaise entre en jeu. Au lieu de s’appuyer sur des attaches externes, les artisans ont utilisé la pression seule pour lier le bois.

Qu’est-ce qui rend le travail du bois japonais Kumiki unique ?

femme menuiserie à la maison | travail du bois japonais

Les pièces en bois s’emboîtent parfaitement grâce à la pression. Une pression parfaite est possible grâce à un travail du bois méticuleux.

Les menuisiers japonais y parviennent par un calcul exact et une coupe et un arrangement précis. La symétrie est la clé.

Bien qu’il existe des motifs géométriques communs de kumiki, les possibilités sont illimitées. Les artisans peuvent utiliser toutes sortes de motifs tant qu’il y a une symétrie absolue.

Comment construire et réparer des bâtiments sans clous

femme travail du bois | Kumiki

1. Utilisez le meilleur bois

Tout d’abord, le menuisier choisit et s’approvisionne en bois. Ils ne considèrent que les cyprès et les cèdres de la plus haute qualité.

Ces types de bois particuliers sont durables et peuvent durer plus de cent ans. Mis à part ces qualités, le cyprès et le cèdre sont de couleur vive et beaux.

2. Faites tout à la main

Après avoir récupéré le bois, les menuisiers font tout à la main. De la sculpture à l’assemblage du bois, ils n’utilisent jamais de machines électriques

Cela nécessite une précision et un contrôle extrêmes. Des mesures précises et une planification méticuleuse sont également essentielles.

3. Travaillez avec précision

Chaque morceau de bois ne doit pas dépasser une précision de 0,1 mm. Il n’y a pas de place pour l’erreur, même si elle est petite dans le kumiki.

Cette symétrie parfaite permet aux pièces de s’emboîter sans utiliser de clous. Atteindre une symétrie absolue est de la plus haute importance pour la réussite du travail.

4. Utilisez des outils spéciaux Kumiki

Pour atteindre la précision, les menuisiers japonais utilisent des outils spéciaux pour le travail du bois. Ces outils sont différents de leurs homologues occidentaux.

Mis à part la conception, les outils japonais fonctionnent en général grâce à un mouvement de traction. Ce facteur offre à l’utilisateur plus de contrôle sur l’outil.

Qu’est-ce qui rend les outils de travail du bois japonais Kumiki spéciaux ?

artisan en bois outil scierie menuiserie | travail du bois japonais

L’artisanat japonais remonte aux anciens fabricants d’épées. Ce mariage de fonction et de précision reflète l’art du travail du bois japonais.

Nous pouvons résumer le travail japonais en cinq qualités distinctes. Ceux-ci sont:

1. Tradition remarquable

La tradition japonaise de fabrication d’outils est née de la maîtrise de la matière et de l’ingéniosité de ses fabricants.

2. Conception efficace

Un outil de travail du bois japonais typique est une étude de la productivité et de l’efficacité.

3. Artisanat fonctionnel

Quant à la façon dont ils fabriquaient des épées, les Japonais maîtrisaient l’art de forger de l’acier fonctionnel.

4. Choix de l’acier

Les Japonais maîtrisaient la façon dont ils forgent et trempent l’acier pour atteindre la perfection.

5. Beauté sublime

Autre reflet de l’art japonais, leurs outils allient simplicité et finalité.

CONNEXES: Comment fabriquer des outils de pierre tranchants pour survivre au grand air

Outils de travail du bois japonais de base Kumiki

Collection d'outils de menuiserie japonaise sur une surface en pierre | Kumiki

Les Les chinois ont une énorme influence sur la fabrication d’outils japonais. Ils ont modifié les outils pour que les menuisiers puissent s’adapter aux besoins des autochtones.

Comme le métal était rare à l’époque d’Asuka, le matériau de construction commun est le bois. Ces outils sont :

1. Scie japonaise

Scie à main et planches de bois | travail du bois japonais

Par rapport aux scies occidentales, la scie japonaise ou nokogiri fonctionne différemment. Il coupe en le tirant vers l’utilisateur.

Cela donne à l’utilisateur un meilleur contrôle de l’outil. Cela explique également pourquoi les scies japonaises sont parfaites même pour travailler dans des coins étroits.

En fait, il existe diverses scies utilisées pour le travail du bois. Du tronçonnage au façonnage de goujons fins, les scies japonaises sont un jeu d’enfant à utiliser.

2. Ciseau japonais

ciseau japonais | Kumiki

Le ciseau japonais ou nomi est un outil essentiel dans le travail du bois. C’est l’équipement clé dans le façonnage du bois.

Contrairement à son homologue occidental, le ciseau japonais a plus de variations. Ces variations correspondent à différents types d’emplois.

Il existe des ciseaux utilisés pour frapper, éplucher et le bois lourd. Les charpentiers japonais travaillent cependant plus souvent sur du bois plus tendre.

3. Rabot japonais

raboteuse à bois japonaise | travail du bois japonais

Un simple bloc de bois attaché avec une lame, celui-ci est un autre outil de menuiserie essentiel. Aussi connu sous le nom de kanna, sa lame se rétrécit pour obtenir un rasage plus uniforme.

Vous l’ajustez en tapotant la lame des deux côtés. Comme la plupart des outils japonais, le kanna fonctionne en tirant.

Il existe différents types d’avions japonais. Le yarigana, pour sa part, est un avion en forme de lance datant de l’Antiquité.

4. Marteau à bois japonais

Nouvelle maison japonaise en construction | Kumiki

Fabriqué en acier robuste, le marteau à bois japonais est également appelé genno. Comparé aux marteaux occidentaux, il a une double face au lieu d’une griffe à l’autre extrémité.

Bien que conçu pour le travail du bois, sa face incurvée est également utilisée pour enfoncer des clous. Cela rend cet outil polyvalent.

Il existe également différentes variantes de genno. Le type le plus courant est celui conçu pour frapper des ciseaux.

5. Gimlet japonais

Équipement pour la sculpture sur bois | travail du bois japonais

Connu sous le nom de kiri dans la langue locale, cet outil est spécialisé dans le perçage de trous à travers le bois. C’est une étape importante dans l’évidement du bois.

Malgré sa simplicité, le kiri est un outil difficile à maîtriser. Il faut du temps et de la pratique pour le perfectionner.

Sans la vrille, il est impossible de faire des trous précis sur des pièces en bois. Dans le travail du bois non traditionnel, il est également utilisé pour percer des trous pour les clous et les vis.

6. Encrier

Dans le travail du bois japonais, la précision est le nom du jeu. Et quel meilleur outil utiliser pour ce travail que l’encrier ou le sumitsibo.

Les menuisiers utilisent cet outil pour tracer des lignes longues et droites sur différentes surfaces de bois. Il fonctionne en utilisant du fil encreur pour marquer et tracer des lignes droites.

Cela peut paraître simple, faire des marquages ​​précis est impossible sans cet outil. Le sumitsibo est un gadget indispensable pour le travail du bois japonais.

Vous ne pouvez plus vous passer du travail du bois traditionnel japonais ? Regardez cette majestueuse vidéo de China Uncensored :

Donc, si jamais vous vous demandez s’il est possible de réparer des bâtiments sans clous, ne vous demandez pas plus loin. Il s’agit d’utiliser les bons outils pour le bon travail, comme on dit. Ceux-ci et l’ingéniosité japonaise sont le secret de la perfection du kumiki.

Chargement ... Chargement …

Voudriez-vous vivre dans une maison construite uniquement avec du bois ? N’hésitez pas à partager vos réflexions dans la section commentaires ci-dessous!

Suivant:

N’oubliez pas de rester connecté avec nous sur Facebook, Twitter, Pinterest, et Instagram!





Source de l’article

A découvrir