Savage Model 110 en 6.5 Creedmoor, robuste, bien fait et précis

 Savage Model 110 en 6.5 Creedmoor, robuste, bien fait et précis

Après une recherche de plus de trois ans, j’ai récemment choisi une carabine à chevreuil pour remplacer la Remington 742 en .30-06 que j’ai héritée de mon père. Le vieux 742 est toujours un excellent fusil, et je l’ai transmis à mon beau-frère pour qu’il continue à l’utiliser. Mais au fil des ans, je suis devenu quelque peu réfractaire au recul et je voulais une carabine qui soit un peu plus douce pour mon épaule.

Ma nouvelle carabine est une Savage Model 110 Storm en 6,5 Creedmoor. Elle est précise, robuste, résistante aux intempéries, bien équilibrée et équipée d’une cartouche pour laquelle une grande variété de munitions est facilement disponible. Avec un prix de vente conseillé par le fabricant de 959 dollars, il représente un excellent rapport qualité-prix.

J’ai d’abord emprunté la carabine à Savage pour la tester et l’évaluer en vue de la rédaction de cet article. Je l’ai tellement appréciée que j’ai décidé de l’acheter. C’est seulement la deuxième arme à feu que j’ai achetée après l’avoir testée et rédigée. (L’autre était mon MAPP de Rock Island Armory. Voici ma critique du MAPP, partie 1 et partie 2). J’ai eu le plaisir de retirer récemment les autocollants d’information de la crosse du Storm et de placer le fusil à sa place permanente dans mon armoire à fusils.

Premières impressions

Lorsque la boîte de Savage est arrivée à mon bureau de vente, je suis allé la chercher. A l’intérieur de la boîte, j’ai trouvé la carabine dans un sac en plastique, un drapeau de chambre vide, une étiquette sur le pontet avec des avertissements de sécurité, un autocollant sur la crosse avec des informations sur le peigne accufit et le LOP accustock, un autre autocollant sur la crosse à propos de l’accutrigger, un sac en plastique contenant la culasse joliment perlée et le chargeur en métal, un sac avec des bouchons d’oreille, un outil de réglage de l’accutrigger, un câble de verrouillage, un autocollant de carte de tir, une publicité NRA, un autocollant Savage, un manuel, et un kit pour ajuster le peigne et le LOP.

J’ai sorti la carabine de la boîte et j’ai essayé d’insérer la culasse. Je n’ai pas réussi à comprendre comment faire. Si vous ne réussissez pas du premier coup, lisez les instructions. J’ai vérifié dans le manuel et j’ai découvert que je devais maintenir la détente appuyée pendant que j’insérais la culasse.

Quelques tirs à sec m’ont rapidement convaincu que l’accutrigger est exceptionnel. Elle tire en douceur et s’arrête proprement. En utilisant un Ready Up Gear Digital Trigger Pull Gauge, le poids de la détente a été mesuré entre 2,64 et 3,64 livres sur une série de 5 mesures, avec un poids moyen de 3,04 livres et une moyenne de 2,91 livres. J’étais satisfait de ce poids de détente et je ne l’ai pas ajusté de quelque manière que ce soit.

J’ai été impressionné par la résistance potentielle aux intempéries du canon et de la boîte de culasse en acier inoxydable, ainsi que par la robustesse de la crosse en matière synthétique. J’ai également été impressionné par l’équilibre de la carabine et par son excellente finition.

Lecture du manuel

De nombreuses personnes achètent un nouveau fusil et ne lisent jamais le manuel. Certains vont même jusqu’à ignorer la liste des points forts d’un manuel établie par quelqu’un d’autre. C’est regrettable. Les manuels regorgent d’informations utiles. Certaines d’entre elles sont même intéressantes. Voici quelques-unes des informations utiles et/ou intéressantes que j’ai trouvées dans ce manuel :

∙ Savage autorise l’utilisation de munitions chargées à la main de manière compétente, conformément aux recommandations de manuels réputés. La plupart des fabricants d’armes à feu n’autorisent que l’utilisation de munitions chargées en usine. Savage mérite des félicitations pour avoir reconnu que de bonnes munitions chargées à la main peuvent être encore meilleures que les meilleures munitions chargées en usine.
∙ Chaque verrou Savage est adapté à un fusil spécifique. Ils ne sont pas considérés comme interchangeables.
∙ La gâchette doit être pressée et le déverrouillage inférieur de la culasse doit être enfoncé pour que la culasse puisse être retirée.
∙ La culasse doit être fermée et l’action désarmée pour que la crosse puisse être retirée.
∙ Savage a utilisé des munitions Hornady 140 grains A-Max pour l’évaluation du tir à 100 mètres à l’usine.
∙ Le chargeur a une capacité de 4 cartouches.
∙ Le fusil est garanti 1 an.
∙ Les avertissements relatifs à l’ennui, État par État, ne figurent pas dans le manuel.

Montage d’une lunette de visée

J’ai commandé en ligne une base de lunette Leupold Rifleman en deux parties. Lorsqu’il est arrivé, la clé Allen nécessaire à son installation était incluse dans le paquet. C’est une touche sympathique de la part de Leupold. Leupold recommande d’utiliser de la pâte frein-filet lors de l’installation de l’embase. Je ne l’ai pas fait initialement, car j’empruntais la carabine pour la tester et l’évaluer et je ne savais pas encore que je l’achèterais.

Leupold indique également que lors de l’installation de la base, il faut « serrer jusqu’à ce qu’elle soit bien fixée. Ne pas trop serrer. » C’est un bon conseil, mais un chiffre objectif serait encore plus utile.

Une fois la base installée, j’ai installé une paire d’anneaux de visée Leupold Rifleman sur les pièces de la base.

Ensuite, j’ai installé une lunette Leupold VX-Freedom 3-9X40mm dans les anneaux. J’ai réglé le dégagement oculaire, mis la lunette à niveau, puis serré les anneaux uniformément.

Réglage du peigne

Le peigne installé sur la crosse était un peu trop bas pour une soudure idéale de la joue avec la lunette Leupold. J’ai donc ouvert le kit d’accessoires pour le peigne AccuFit et j’ai suivi les instructions jointes. Il a suffi d’enlever les deux vis qui maintiennent en place le tampon de recul et l’insert de longueur de traction, de faire glisser le peigne installé vers l’arrière puis vers le haut pour l’enlever, d’insérer le peigne le plus haut suivant dans la crosse et de le faire glisser en place, de remettre en place le tampon de recul et l’insert de longueur de traction, puis de resserrer les vis.

Après cette opération, le peigne était encore un peu bas, j’ai donc répété l’opération avec le peigne le plus haut suivant. C’était le troisième plus haut des cinq peignes, et il était tout à fait à sa place. J’ai été très impressionnée et satisfaite du système de peignes AccuFit.

Première séance de tir

C’est un matin couvert du début de l’automne. La température était de 59 degrés Fahrenheit et on prévoyait un maximum de 68 degrés Fahrenheit. Il n’y avait pas de vent.

J’ai installé un stand de tir devant la butée arrière du champ de tir improvisé situé derrière ma grange à poteaux. J’ai installé une table à 25 mètres du stand de tir, j’ai placé un traîneau de plomb sur la table et j’ai placé la carabine dans le traîneau de plomb. Ensuite, j’ai enlevé la culasse et j’ai fait la visée de la carabine. Ensuite, j’ai chargé une seule balle Aguila FMJBT de 140 grains dans la carabine et j’ai tiré sur la cible. La balle a touché la cible 2 pouces à droite et 3,5 pouces plus haut que le point de visée. J’ai ajusté le viseur et j’ai tiré une autre balle plusieurs fois. J’ai ensuite tiré un groupe de trois coups dont la taille était de 0,99 pouce.

La carabine s’est bien alimentée et j’ai trouvé que le chargeur en métal était facile à retirer, à charger et à insérer.

J’ai ensuite chargé le chargeur avec 3 cartouches de Winchester Power-Point 129 grains. Le groupe obtenu mesurait 0,49 pouce.

Ensuite, j’ai chargé le chargeur avec 3 cartouches de Hornady Match 140 grains ELD. Ce groupe mesurait également 0,49 pouce.

Deuxième séance de tir

Je me suis rendu au stand de tir intérieur de 100 yards du club de tir local. J’ai chargé et tiré une seule cartouche d’Aguila 140-grain FMJBT. La balle a atteint le point de visée à environ 10 cm au-dessus de la cible.

J’ai réglé la lunette de visée, puis j’ai commencé à tirer des groupes de trois coups, en utilisant le FMJBT 140 grains Aguila, le SP 140 grains Sellier &amp ; Bellot, le Power-Point 129 grains Winchester, et l’ELD 140 grains Hornady Match. Les groupes obtenus variaient de 3,99 pouces à 0,62 pouces. De manière surprenante, le meilleur groupe a été obtenu avec la munition Sellier & ; Bellot, et le plus mauvais groupe avec la munition Winchester. Les munitions Hornady ont formé le deuxième meilleur groupe, avec une taille de 1,12 pouces, et les munitions Aquila ont formé le deuxième pire groupe, avec une taille de 2,99 pouces. Si j’avais dû deviner à l’avance, je me serais attendu à ce que les meilleurs groupes soient obtenus avec les munitions Hornady, suivies par les munitions Winchester, Sellier &amp ; Bellot, et Aguila.

L’une des balles de Winchester ne s’est pas alimentée du tout et les pointes des autres balles semblaient légèrement irrégulières. Je me demande si quelqu’un a fait tomber la boîte de munitions Winchester et a déformé certaines pointes, ce qui a entraîné une perte de précision.

Je ne peux pas prétendre être le meilleur tireur de bench rest au monde, et le groupe de 0,62 pouces avec les munitions Sellier &amp ; Bellot a été mon meilleur groupe à 100 yards jamais réalisé. Inutile de dire que je suis satisfait et que je prévois d’acheter d’autres munitions Sellier & Bellot 140 grains SP pour d’autres tests.

Nettoyage

Le nettoyage a été extrêmement simple et direct. J’ai retiré le chargeur et la culasse, brossé l’âme avec une brosse en laiton, passé des patchs de solvant dans l’âme jusqu’à ce qu’ils ressortent propres, puis passé un patch sec dans l’âme. J’ai répété ce processus avec le chargeur, la culasse et les surfaces métalliques exposées de la carabine. J’ai ensuite passé un patch avec du CLP Breakfree dans l’alésage et j’ai appliqué une fine pellicule de CLP sur le chargeur, la culasse et les surfaces métalliques exposées de la carabine.

Conclusions

La Savage Model 110 Storm en 6,5 Creedmoor est une carabine robuste, bien fabriquée et précise dans un ensemble résistant aux intempéries. Le peigne AccuFit et la détente AccuTrigger sont des caractéristiques exceptionnelles qui devraient être largement copiées par d’autres fabricants à l’avenir. En achetant cette carabine, je lui donne un vote de confiance avec mes dollars. Si vous êtes également à la recherche d’une bonne carabine pour le gibier de taille moyenne, je vous recommande de jeter un coup d’œil à la 110 Storm.

Avis de non-responsabilité

Savage a eu la gentillesse de me prêter un échantillon de son Model 110 Storm en 6,5 Creedmoor pour le tester et l’évaluer. Rock Island Armory m’avait précédemment prêté un échantillon du MAPP FS pour examen. J’ai ensuite acheté les deux échantillons. Ready Up Gear m’a fourni un échantillon de leur Digital Trigger Pull Gauge pour test et évaluation. Leupold m’avait précédemment fourni un échantillon de leur lunette VX-Freedom 3-9x40mm pour examen. J’ai essayé de ne pas laisser la gentillesse de ces fournisseurs interférer avec l’objectivité de mon évaluation, et je crois que j’ai réussi. Je n’ai reçu aucune autre incitation financière ou autre pour mentionner un vendeur, un produit ou un service dans cet article.


Source de l’article

A découvrir