James Wesley, Rawles (né en 1960) est un auteur américain, qui écrit la série de romans du genre survivaliste Patriots. Rawles est un ancien officier du renseignement de l’armée américaine. Il est le fondateur et rédacteur en chef de SurvivalBlog.com, qui couvre des sujets de survie et de préparation, et a publié des informations collectées à ce sujet dans deux livres.[1] Il travaille également comme consultant en retraite de survie.[1][2][3] Rawles se décrit comme un libertaire chrétien constitutionnaliste.[4] Comme affectation mineure, il présente son nom comme “James Wesley, Rawles”, en utilisant une virgule pour différencier les noms qui lui appartiennent et ceux qui appartiennent à sa famille.[2]

Première vie et carrière militaire[[[[Éditer]

James Wesley, Rawles est né James Wesley Rawles en Californie en 1960 et a fréquenté les écoles publiques locales. Il a obtenu un baccalauréat ès arts en journalisme de l’Université d’État de San Jose.[5]

De 1984 à 1993, il a été officier du renseignement militaire de l’armée américaine.[6] Il a démissionné de sa commission de capitaine de l’armée américaine immédiatement après l’investiture de Bill Clinton en tant que président des États-Unis.[6]

Carrière de journalisme et d’écriture[[[[Éditer]

Rawles a travaillé comme rédacteur adjoint et rédacteur régional (ouest des États-Unis) avec Électronique de défense magazine à la fin des années 80 et au début des années 90[7] Parallèlement, il était rédacteur en chef de Le manuel des contre-mesures internationales.[8]

Il a travaillé en tant que rédacteur technique pendant la majeure partie des années 90 avec diverses sociétés d’électronique et de logiciels, dont Oracle Corporation.[6][9] En 2005, il a commencé à bloguer à plein temps.[1] Il a depuis[[[[lorsque?] abandonner les blogs quotidiens pour consacrer plus de temps à l’écriture de livres.[[[[citation requise]

Défenseur du survivalisme[[[[Éditer]

Rawles est maintenant écrivain indépendant, blogueur et consultant en retraite de survie.[10][11] Il a été décrit comme la «conscience du survivalisme».[12] Il est surtout connu comme l’auteur du roman survivaliste Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent.[13]

Rawles pense que les survivalistes voient un risque élevé de crise sociétale à venir et la nécessité de se préparer aux répercussions. Il a déclaré que les médias populaires avaient développé une image incorrecte de la «frange folle» d’extrême droite en partie à cause des actions de quelques radicaux. Il a appelé cela une distorsion du vrai message du survivalisme. Contrairement à la poignée de partisans marginaux, Rawles se concentre plutôt sur la préparation de la famille et la liberté personnelle. Il explique que le survivaliste typique ne vit pas réellement dans une zone rurale, mais est plutôt un citadin inquiet de l’effondrement de la société qui considère le mode de vie rural comme idyllique. Il prévient que l’autosuffisance rurale implique en fait «beaucoup de travail acharné».[14] En 2009, il a déclaré: «Il y a tellement de gens qui s’inquiètent de l’économie qu’il y a un énorme intérêt pour la préparation, et cela dépasse à peu près toutes les lignes, sociales, économiques, politiques et religieuses. Il y a une courbe d’apprentissage abrupte en ce moment. . “[1] Dans une interview de décembre 2014 avec L’économiste magazine, Rawles a décrit le mouvement survivaliste comme décentralisé et plein de personnes qui apprécient leur vie privée. Il a dit: “Vous ne voulez pas être connu comme le type qui a 3-4 ans de vivres dans le sous-sol. Parce qu’un jour, vous pourriez le voir confisqué par le gouvernement ou volé par des voisins comme des criquets affamés.”[15]

Blog et conseil[[[[Éditer]

Rawles est le rédacteur en chef de SurvivalBlog.com, un blog sur des sujets de survie et de préparation.[16] Il a été décrit comme “la lumière de guidage du mouvement du préparateur”[17] et “le grand-père des blogs de survie”.[18] Il se concentre sur l’encouragement de la préparation de la famille à de nombreuses menaces possibles envers la société.[19] Il a confié la rédaction quotidienne du blog à d’autres.[[[[citation requise] Dans ses différents écrits, Rawles a mis en garde contre l’effondrement socio-économique,[20][21] pandémies,[22] Éruptions solaires de classe X détruisant les réseaux électriques,[23] Attaques terroristes,[24] et les pénuries alimentaires.

Rawles a sept livres imprimés qui sont vendus par des libraires traditionnels: cinq romans et deux livres de survie non romanesques. Son deuxième livre de non-fiction, intitulé Outils de survie, a été publié fin 2014.[25]

Ses romans ont tendance à être lourds d’acronymes et de jargon technique,[26] tandis que ses livres non romanesques se concentrent sur des compétences et des outils pratiques. Dans la note de remerciements de son livre Outils de survie, Rawles crédits David Brin, Algis Budrys, Tom Clancy, Bruce D. Clayton, Colonel Jeff Cooper, Frederick Forsyth, Pat Frank, Gordon Dickson, Friedrich Hayek, Henry Hazlitt, Ernest Hemingway, Dean Ing, Elmer Keith, Herbert W. McBride, Ludwig von Mises, le Dr Gary North, Arthur W. Pink, John Piper, Jerry Pournelle, Ayn Rand, Lew Rockwell, Murray Rothbard, George R. Stewart et Mel Tappan ont eu une influence sur son écriture.[27] Dans son blog, Rawles cite également Robert A. Heinlein comme une influence, et le cite souvent.[28]

Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent[[[[Éditer]

Son premier roman était une œuvre de fiction spéculative se déroulant dans un avenir proche, comprenant l’hyperinflation et l’effondrement socio-économique. Initialement intitulé: Patriots: survivre à l’effondrement imminent, et plus tard rebaptisé: Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent. Le livre a été initialement publié sous forme de brouillon en tant que shareware[29] sous le titre “Triple Ought” au début des années 1990. Il a été publié dans une édition imprimée par Huntington House. Après la faillite de Huntington House, le livre a été réédité par Xlibris, un éditeur «d’impression à la demande». À partir d’avril 2009, le roman a été publié dans une édition de poche par Ulysses Press. Il a été mis à jour pour inclure un glossaire[30][[[[source auto-publiée] et index.[31]

Début avril 2009, peu de temps après sa sortie, il a été classé numéro 6 dans le classement général des ventes de livres d’Amazon.com, mais est tombé au numéro 33 une semaine plus tard.[32] À la fin du mois, il était tombé au numéro 98.[33] La popularité initiale du livre a pris les bibliothécaires au dépourvu, car il était considéré comme un titre de niche et n’avait pas été revu par les principales revues de livres. Selon Journal de la bibliothèque, le sujet a touché une corde sensible avec «un groupe restreint mais bruyant de personnes concernées par le survivalisme» qui partagent un sentiment d’anxiété sociétale associé à la récession économique. Le journal a poursuivi en disant que Patriotes “aurait été conçu à l’origine comme un guide non fictif. Selon un certain nombre de critiques d’Amazon.com, le roman ne gagnera aucun prix littéraire; sa force réside dans ses assurances pratiques, sa concentration sur les armes à feu et l’idéologie chrétienne.” Les bibliothécaires se sont alors précipités pour acheter des exemplaires du livre pour répondre à la demande imprévue.[32]

Survivors: Un roman de l’effondrement imminent[[[[Éditer]

Survivors: Un roman de l’effondrement imminent est un roman de suite contemporain qui met en parallèle les événements qui se produisent dans Patriotes, à la suite d’un effondrement socio-économique hyperinflationniste et des événements ultérieurs connus sous le nom de «Crunch». Le roman suit plusieurs nouveaux personnages (et certains personnages de Patriotes) alors qu’ils tentent de survivre aux États-Unis après The Crunch alors qu’ils font face à des gangs criminels, à un gouvernement américain provisoire et à l’effondrement général de la société. Le livre est sorti le 4 octobre 2011. Il est passé à la deuxième place du classement général des ventes de livres d’Amazon, le même jour. Le 23 octobre 2011, il a été classé n ° 3 dans le New York Times Liste des meilleurs vendeurs dans la catégorie fiction cartonnée.[3] Moins d’un mois après sa publication, le roman avait subi quatre impressions et avait 52 500 exemplaires imprimés.[34] Une édition espagnole (intitulée Superviventes), est sorti en 2014.

Fondateurs: un roman de l’effondrement à venir[[[[Éditer]

Fondateurs: un roman de l’effondrement à venir est une suite contemporaine qui met en parallèle les événements qui se produisent Patriotes et Les survivants. Il est sorti le 25 septembre 2012. Le livre a culminé à la 4e place dans le classement général des ventes de livres d’Amazon, le jour de sa sortie. Le livre a été créé le New York Times Liste des meilleures ventes à la 11e place, mais tombée à la 27e semaine plus tard.[35]

Expatriés: un roman de l’effondrement mondial à venir[[[[Éditer]

Expatriés: un roman de l’effondrement mondial à venir est un roman de suite contemporain qui met en parallèle les événements qui se produisent dans Patriotes, Les survivants, et Fondateurs y compris les perspectives de la Mélanésie et de l’Australasie ainsi que des États-Unis. Ce roman de 301 pages est sorti le 1er octobre 2013.[25] Le livre a fait ses débuts à la 21e place de la catégorie fiction cartonnée sur le New York Times Liste des meilleures ventes.[36]

Liberators: Un roman de l’effondrement mondial à venir[[[[Éditer]

Liberators: Un roman de l’effondrement mondial à venir est un roman de suite contemporain qui met en parallèle les événements qui se produisent dans Patriotes, Les survivants, Fondateurs, et Expatriés. C’est le dernier roman de la série. Ce roman de 416 pages (le plus long de la série) est sorti en octobre 2014.[37]

Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons: tactiques, techniques et technologies pour les temps incertains[[[[Éditer]

Couverture du Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons

Ses Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons: tactiques, techniques et technologies pour les temps incertains est un livre non romanesque tiré principalement de ses publications sur SurvivalBlog.com. Le livre a été décrit comme “La Bible des Preppers”, par un journaliste de Reuters.[17] Son blog traite de la préparation à la multitude de menaces possibles envers la société. Rawles décrit comment se préparer contre une société post-catastrophe qui souffre de pillages, de violences armées et de pénuries alimentaires. Il recommande la création de havres de sécurité ruraux à au moins 300 miles de la grande ville la plus proche, la planification financière d’une future économie basée sur le troc, la récupération et la purification de l’eau, la production et le stockage des aliments, les techniques et stratégies de sécurité et d’autodéfense.[38][39]

Le livre a reçu une critique mitigée de la New York Journal of Books:

Pour une évaluation neutre des énormes efforts consentis par l’auteur, le livre a ses propres forces et faiblesses; cependant, les premiers l’emportent largement sur les seconds. L’une de ses forces cristallines est l’obsession de l’auteur pour la précision et un œil clinique pour les détails pertinents.[40]

Il a reçu une critique de livre favorable sur le blog d’Orville R. Weyrich Jr.[41] Un résumé du livre a été publié dans le numéro de mars-avril 2010 de Le futuriste magazine, sous le titre: “Conseils pratiques alarmants pour Doomsday.”[38]

L’animateur de talk-show radio syndiqué G. Gordon Liddy a interviewé Rawles et a déclaré que son livre «postule un effondrement de la civilisation».[42] Lorsque Rawles a été interviewé par l’animatrice de radio Laura Ingraham, elle a décrit le livre comme «passant en revue point par point les bases de la préparation et de l’augmentation de vos chances de survivre à un type de crise majeure». Ingraham a dit qu ‘”il y a une ligne mince entre l’ordre et l’anarchie totale en temps de crise, quand la vie des gens est en jeu – et que toutes les subtilités et les règles disparaissent.”[43]

Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons a 14 chapitres et trois annexes, 336 pages, ISBN 978-0-452-29583-4. Septembre 2009. Première impression (septembre 2009): 20 000 exemplaires. Deuxième impression (octobre 2009): 6000 exemplaires. Troisième impression (octobre 2009): 25 000 exemplaires. Une édition intégrale de livre audio est également disponible (ISBN 978-1441830593), produit par Brilliance Audiobooks. Il a été raconté par Dick Hill. En mars 2011, il y avait 132 000 exemplaires du livre en version imprimée, et il avait subi 11 impressions.[44] En avril 2012, 12 contrats d’édition étrangers étaient en place pour produire des éditions en 11 langues,[45] et le livre figurait toujours dans le Top 250 des titres d’Amazon.com, dans l’ensemble.[46] L’édition allemande, Überleben in der Krise a été traduit par Angelika Unterreiner et publié en 2011 par Kopp Verlag.[47][48] L’édition française, Fin du Monde: Comment survivre? a été traduit par Antony Angrand. Il a été publié en septembre 2012.[49][50] L’édition espagnole: Cómo Sobrevivir al Fin del Mundo tal Como lo Conocemos a été traduit par Juan Carlos Ruiz Franco en Espagne et Javier Medrano aux États-Unis. Il a été publié en avril 2012.[51][52] Une traduction roumaine (Ghid De Supravietuir) d’Editura Paralela 45 à Bucarest est sorti en novembre 2013. Il a été traduit par Ioan Es. Pop, poète, personnalité politique, traductrice et universitaire roumaine bien connue.[53][54]

Outils de survie[[[[Éditer]

Ses Outils de survie: ce dont vous avez besoin pour survivre lorsque vous êtes seul (2014) est un autre livre non romanesque tiré principalement de ses publications sur SurvivalBlog.com. L’éditeur décrit le livre comme «un guide pour la sélection, l’utilisation et l’entretien des outils». Il a été publié le 30 décembre 2014 par Penguin Books et est immédiatement passé au premier rang dans la catégorie des livres de survie et de préparation aux situations d’urgence d’Amazon. L’ISBN du livre de poche est 978-0-452-29812-5. Il est également vendu sous forme de livre électronique et de livre audio.[55][56]

Terre promise[[[[Éditer]

Le 1er décembre 2015, Rawles a publié le roman Terre promise, le premier livre du Chroniques du contre-califat nouvelle série. Ce roman de science-fiction est un thriller géopolitique qui s’écarte considérablement de son précédent Patriotes série de romans à suspense. Situé à la fin des années 2130, Terre promise décrit de façon fictive le monde sous la domination économique et militaire d’un califat islamique mondial, provoqué par une nouvelle branche fictive de l’islam, appelée les Tiers. Le roman décrit également l’établissement d’une nation chrétienne de refuge appelée la République d’Ilemi, en Afrique de l’Est. Il s’agit du premier livre d’une série prévue de six romans. Il s’agit de la première version de Liberty Paradigm Publishing, une entreprise d’édition lancée par Rawles en partenariat avec son agent littéraire Robert Gottlieb de Trident Media Group.[57][58]

Le guide de survie de l’Ultimate Prepper[[[[Éditer]

Le 20 octobre 2020, Rawles a publié son livre “The Ultimate Prepper’s Survival Guide” (ISBN 978-1645173779).

Vues philosophiques, politiques et économiques[[[[Éditer]

Rawles est un partisan de la préparation familiale, en particulier en ce qui concerne le stockage des aliments[59] et préconise de déménager dans des zones rurales de «retraite» peu peuplées. Sa philosophie de préparation met l’accent sur la fragilité de la société moderne, la valeur de l’argent et d’autres biens corporels pour le troc, la reconnaissance des absolus moraux, le fait d’être bien armé, le maintien d’un «garde-manger profond», la réinstallation dans des retraites rurales et la charité chrétienne.[60] Dans une interview à Le New York Times, Rawles s’est identifié comme un survivaliste «d’armes à feu et d’épicerie».[61]

Rawles interprète le 2e amendement comme soutenant les droits individuels des citoyens de porter et de garder les armes. Il pense qu’ils devraient pouvoir prendre les armes pour des événements publics.[62]

Rawles est opposé au racisme,[63][64] pour lequel il a été méprisé par l’extrême droite (il a publié une défense de ses opinions antiracistes dans un article de blog intitulé «Race, religion et raison» en 2010).[65] Il soutient l’abolition de l’esclavage moderne dans le monde.[66]

Rawles est opposé à l’interventionnisme militaire.[67]

Mouvement de la Redoute américaine[[[[Éditer]

En mars 2011, Rawles a formulé le mouvement American Redoubt. Rawles propose cinq États de l’ouest (Idaho, Montana, Wyoming, est de l’Oregon et est de Washington) comme refuge pour les chrétiens et les juifs conservateurs.[68] Le concept a été approuvé par l’ancien candidat présidentiel Chuck Baldwin, qui avait récemment déménagé toute sa famille élargie dans l’ouest du Montana.[69] L’un de ses adhérents, John Jacob Schmidt, a lancé un podcast hebdomadaire appelé Redoute gratuite radio pour aider à faire avancer le mouvement.[70]

Facilitateur de journalisme citoyen[[[[Éditer]

Rawles est un partisan du journalisme citoyen. En avril 2014, avec son fils Robert, Rawles a cofondé The Constitution First Amendment Press Association (CFAPA),[71] un groupe privé de défense de la presse libre qui distribue gratuitement des références de presse à tout citoyen américain adulte alphabétisé.[72][73]

Emplacement secret du ranch[[[[Éditer]

Rawles a vécu à San Jose, en Californie; près d’Orofino, Idaho; près de Smartsville et Fremont, Californie; et près de New Washoe City, Nevada. Un article publié par l’Australian Broadcasting Corporation en 2008 affirmait à tort que Rawles vivait en Californie, mais plus tard dans cet article, Rawles a noté que l’emplacement de son ranch aux États-Unis est tenu secret, mais qu’il vit quelque part à l’ouest des Rocheuses.[74] Le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung affirme que le ranch est dans le nord de l’Idaho.[75] D’autres ont affirmé que «l’emplacement non divulgué» du ranch se trouve au Nevada, en Utah, au Wyoming ou même en Amérique centrale.[2][76] Un article de CNN Europe écrit avant la mort de sa première femme indiquait que Rawles “… vit dans un ranch dans un lieu inconnu avec sa femme (qu’il appelle affectueusement” le Memsahib “dans son blog) et leurs enfants. Leur vie est presque entièrement autosuffisants: ils élèvent du bétail, chassent les élans et les enfants sont scolarisés à la maison. Entreposés quelque part dans le ranch, il y a une réserve de nourriture pour trois ans. “[77]

Dans un article intitulé “Le roman le plus dangereux d’Amérique”, Rawles a déclaré La bête quotidienne: “Je ne suis pas libre de discuter de l’endroit où je vis. Cela fait partie d’un accord que j’ai passé avec ma femme. Je ne peux vraiment pas entrer dans les détails. Nous vivons dans une région très reculée. J’adopte la technologie. Je vis dans une zone de téléphone portable, mais je suis constamment en ligne. Nous sommes juste prêts à vivre hors réseau, si le réseau électrique tombe en panne. En raison de la nature de mon blog et de mon roman, je ne veux pas seulement l’anonymat , JE avoir besoin anonymat. Je pourrais me réveiller un matin à la suite d’une crise et regarder dans ma basse-cour et voir cinq Winnebagos et des équipes de nouvelles télévisées. Je ne veux pas que les fans de mes livres descendent sur ma propriété, alors je dois être perspicace. “[2] En 2009, Rawles a déclaré à un journaliste de l’Agence France-Presse: “Je suis entouré par la forêt domaniale. Une rivière traverse l’arrière de la propriété, donc il n’y a pas de pénurie d’eau et pas de pénurie de poisson ou de gibier à tirer. Si occidental la civilisation devait s’effondrer demain, je devrais lire à ce sujet sur Internet. Je ne le remarquerais tout simplement pas. “[78] Son adresse e-mail aux États-Unis est une boîte postale à Newcastle, dans le Wyoming, mais son principal serveur de site Web se trouve en Suède.[76]

Bibliographie[[[[Éditer]

  • Rawles sur les retraites et la réinstallation, Impression à la demande de CafePress, sans ISBN (janvier 2007)
  • SurvivalBlog: Le meilleur du blog, volume 1, Impression à la demande de CafePress, sans ISBN (février 2007)
  • Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent, Ulysses Press, Berkeley, Californie, ISBN 978-1-56975-599-0 (avril 2009), ISBN 978-1-56384-155-2 (novembre 1998), ISBN 978-1-4257-3407-7 (décembre 2006)
  • Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons, Plume, New York, ISBN 978-0-452-29583-4, (septembre 2009)
  • Survivors: Un roman de l’effondrement imminent, Atria Books, Simon & Schuster, ISBN 978-1-4391-7280-3, (octobre 2011)
  • Fondateurs: un roman de l’effondrement à venir, Atria Books, Simon & Schuster, ISBN 978-1-4391-7282-7, (septembre 2012)
  • Expatriés: un roman de l’effondrement mondial à venir, E.P. Dutton, ISBN 978-0525953906, (octobre 2013)
  • Liberators: Un roman de l’effondrement mondial à venir, E.P. Dutton, ISBN 978-0525953913, (octobre 2014)
  • Outils de survie, Plume, New York, ISBN 978-0-452-29812-5, (décembre 2014)
  • Terre promise, Liberty Paradigm Publishing, Moyie Springs, Idaho, ISBN 978-1475605600, (décembre 2015)
  • Le guide de survie de l’Ultimate Prepper, Thunder Bay Press, ISBN 978-1645173779, (octobre 2020)

Voir également[[[[Éditer]

Les références[[[[Éditer]

  1. ^ une b c Gillian Flaccus (26 mai 2009). “Les peurs suscitent de nouveaux survivants”. Spokesman.com. Récupéré 21 février 2010.
  2. ^ une b c Sara Nelson (15 avril 2009). “Le roman le plus dangereux d’Amérique?”. La bête quotidienne. Récupéré 29 décembre 2019.
  3. ^ une b Schuessler, Jennifer. “Imprimés et livres électroniques”. Le New York Times.
  4. ^ “Qu’est-ce que SurvivalBlog?”. SurvivalBlog.com. 24/08/2011. Récupéré 05/11/2015.
  5. ^ “James Wesley Rawles (Auteur de Patriots)”. Goodreads.com. Récupéré 05/11/2015.
  6. ^ une b c “Réunion virtuelle MIOBC Classe 85-6”. Rawles.to. Récupéré 4 septembre 2013.
  7. ^ Électronique de défense en-tête de magazine (p. 7) – James W. Rawles, rédacteur en chef adjoint, EW Communications, Palo Alto, Californie, août 1987 (vol. 19, n ° 8) à novembre 1988 (vol. 20, n ° 12);Électronique de défense en-tête de magazine (p. 7) – James W. Rawles, rédacteur en chef adjoint, Cardiff Publishing, Englewood, CO. De décembre 1988 (vol. 20, n ° 13) à septembre 1990 (vol. 22, n ° 9); Électronique de défense en-tête de magazine (p. 7) – James W. Rawles, rédacteur régional (ouest des États-Unis) Cardiff Publishing, Englewood, CO. Octobre 1990 (vol. 22, n ° 10) à avril 1991 (vol. 23, n ° 4); James W. Rawles, rédacteur en chef adjoint, EW Communications, Palo Alto, Californie, janvier / février 1988 (vol. 1 n ° 1) à mai / juin 1988 (vol. 1, n ° 3)
  8. ^ Le manuel des contre-mesures internationales (14e édition, 1989). Masthead (p. 388) James W. Rawles, rédacteur en chef
  9. ^ Précompilateur Pro * COBOL. download-uk.oracle.com. Juin 2001
  10. ^ Richard Cockle (5 septembre 2009). “Les nouveaux survivalistes: les armes et la nourriture” préparent “l’Oregon dans la crainte des calamités”. OregonLive.com. Récupéré 21 février 2010.
  11. ^ “AFP: Je pensais que les choses allaient mal? Les survivants américains attendent le pire”. 30 janvier 2009. Récupéré 10 février 2012.
  12. ^ Graham, Tim (27 avril 2012) ‘Preppers’: prêt à tout. Nouvelles de Buffalo
  13. ^ “Amerikanischer Bestseller:” Patriots “: Wie das Ende unserer Welt zu überleben ist – Rezensionen”. FAZ. Récupéré 10 février 2012.
  14. ^ “Les survivants se préparent pour l’effondrement – CNN.com”. 2 mai 2008. Récupéré 22 février 2010. Bien sûr, aucun de ces discours n’est aussi nouveau. La nature de la menace a peut-être changé, mais des groupes de descriptions diverses prédisent un effondrement de la société depuis les temps bibliques – et très occasionnellement, ils ont eu raison.
  15. ^ “Je survivrai”. L’économiste. 20/12/2014. Récupéré 05/11/2015.
  16. ^ “Détails du site Survivalblog.com – Technorati”. Charts.technorati.com. Archivé de l’original le 24 décembre 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  17. ^ une b Forsyth, Jim (21 janvier 2012). “La sous-culture des Américains se prépare à l’effondrement de la civilisation”. Reuters. Récupéré 10 février 2012.
  18. ^ Jennifer Graham (31/10/2014). “Apocalypse Wow: Comment la fascination de la fin des temps alimente l’industrie du divertissement | Deseret News National”. National.deseretnews.com. Récupéré 05/11/2015.
  19. ^ Cohen, Adam (5 mars 2009). “Sans travail? Lisez un blog sur la récession. Ou, mieux encore, écrivez-en un”. Le New York Times. Récupéré 5 mai 2010.
  20. ^ “Les survivants se préparent pour l’effondrement – CNN.com”. Edition.cnn.com. 2 mai 2008. Récupéré 4 septembre 2013.
  21. ^ David, Von Drehle (17 mai 2010). “Gold Fated”. Le magazine Time.
  22. ^ “Considérez ceci comme votre DERNIER appel au réveil – James Wesley Rawles”. NoisyRoom.net. 15/10/2014. Récupéré 05/11/2015.
  23. ^ Liberators ‘- Entretien avec James Wesley, Rawles | Mark Rubinstein “. Huffingtonpost.com. 20/10/2014. Récupéré 05/11/2015.
  24. ^ «Terrorisme de haute technologie». Électronique de défense magazine, janvier 1990, p.74.
  25. ^ une b “SurvivalBlog.com”. SurvivalBlog.com. Archivé de l’original le 17 septembre 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  26. ^ “Survivants: un grand concept, un roman moyen”. Conseils et haricots. 05/03/2014. Récupéré 05/11/2015.
  27. ^ Outils de survie p. xviii
  28. ^ “Notes de JWR”. SurvivalBlog.com. 07/07/2013. Récupéré 05/11/2015.
  29. ^ «Underground en ligne», La critique du porte-parole (Spokane). 3 décembre 1995, page H7
  30. ^ Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent, Ulysses Press, Berkeley, Californie, 2009, pp. 388–393
  31. ^ Patriots: Un roman de survie dans l’effondrement imminent, Ulysses Press, Berkeley, Californie, 2009, pp. 394–399
  32. ^ une b “Les taux de survie des nouveaux patriotes sont élevés sur Amazon, pas dans les bibliothèques”. Journal de la bibliothèque. 14 avril 2009. Archivé de l’original le 25 avril 2009. Récupéré 21 février 2010.
  33. ^ “Meilleures ventes du 27 avril 2009 dans les livres”. 27 avril 2009. Récupéré 4 septembre 2013.
  34. ^ “Note de JWR”. SurvivalBlog.com. Archivé de l’original le 5 janvier 2012. Récupéré 10 février 2012.
  35. ^ Gregory Cowles. “Dans la liste”. Le New York Times. Récupéré 4 septembre 2013.
  36. ^ Notes de JWR:. survivalblog.com. octobre 2013
  37. ^ «Notes pour le mardi 21 octobre 2014». SurvivalBlog.com. 21/10/2014. Récupéré 05/11/2015.
  38. ^ une b «The Futurist», mars-avril 2010, Livres en bref, pp. 60–61. Wfs.org. Récupéré le 30 avril 2014.
  39. ^ “Êtes-vous prêt pour la fin du monde? TheTrumpet.com par l’Église de Dieu de Philadelphie”. Archivé de l’original le 8 février 2013. Récupéré 1 mars 2010.
  40. ^ Wesley, James (30 septembre 2009). “Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons: tactiques, techniques et technologies pour des temps incertains | New York Journal of Books”. Journal des livres de New York. Récupéré 4 septembre 2013.
  41. ^ Orville R. Weyrich, Jr., critique de livre sur le blog “ La fin du monde telle que nous la connaissons ”. Weyrich.com. Récupéré le 30 avril 2014.
  42. ^ “Le flux audio archivé du G. Gordon Liddy Show”. Feeds.radioamerica.org. Archivé de l’original le 11 novembre 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  43. ^ Payam Zarrabizadeh. “Interviews et clips”. Laura Ingraham. Récupéré 4 septembre 2013.
  44. ^ “Odds ‘n Sods”. SurvivalBlog.com. 17 mars 2011. Archivé de l’original le 21 mars 2012. Récupéré 10 février 2012.
  45. ^ “Les survivalistes attendent la fin du monde” (en français). Match de Paris. Récupéré 4 septembre 2013.
  46. ^ “Notes de JWR”. SurvivalBlog.com. 9 avril 2012. Archivé de l’original le 11 novembre 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  47. ^ “Überleben in der Krise – Überleben Selbstversorgung & Überleben”. Kopp Verlag. Récupéré 4 septembre 2013.
  48. ^ «Überleben in der Krise». Seiten-ladefehler.de. 24 juin 2011. Archivé de l’original le 11 février 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  49. ^ “Livre: Fin Du Monde, Comment Survivre?, Wesley Rawles James, Altipresse, 9791090465138 – Librairie Dialogues”. Librairiedialogues.fr. 6 septembre 2012. Récupéré 4 septembre 2013.
  50. ^ “Fin de Monde: Comment survivre?: Amazon.de: James Wesley Rawles, Antony Angrand: Bücher”. Amazon.de. Récupéré 4 septembre 2013.
  51. ^ “El Fin del Mundo – Et puis est venu l’édition espagnole”. SurvivalBlog.com. 06/02/2012. Récupéré 05/11/2015.
  52. ^ “CÓMO SOBREVIVIR AL FIN DEL MUNDO TAL COMO LO CONOCEMOS. Tácticas, técnicas y recursos”. Paidotribo. Récupéré 4 septembre 2013.
  53. ^ Notes de JWR:. survivalblog.com. Novembre 2013
  54. ^ ro: Ioan Es. Pop
  55. ^ Les écrits de James Wesley Rawles Archivé 17/09/2013 à la Wayback Machine. SurvivalBlog.com (25 mars 2009). Récupéré le 30 avril 2014.
  56. ^ Outils de survie: ce dont vous avez besoin pour survivre lorsque vous êtes seul: James Wesley Rawles: 9780452298125: Amazon.com: Livres. Amazon.com (10 avril 2014). Récupéré le 30 avril 2014.
  57. ^ «Notes pour le mardi 1er décembre 2015». Décembre 2015.
  58. ^ “Terre promise”. fantastiquefiction.co.uk.
  59. ^ Josh Gerstein (21 avril 2008). “Le rationnement alimentaire affronte la corbeille à pain du monde”. Nysun.com. Récupéré 21 février 2010.
  60. ^ Comment survivre à la fin du monde tel que nous le connaissons, Plume (Division of Penguin Books), New York, 2009, p. 11-17.
  61. ^ Cohen, Adam (5 mars 2009). “Editorial Observer – Sans travail? Lisez un blog sur la récession. Ou, mieux encore, écrivez-en un. – NYTimes.com”. Le New York Times. Récupéré 22 février 2010.
  62. ^ “Droit de protester … avec une arme à feu?”. FOXBusiness.com. Archivé de l’original le 22 août 2009. Récupéré 21 février 2010.
  63. ^ “L’effondrement à venir? Le gourou de la survie adapte ses conseils aux Caroliniens”. Ashevilledailyplanet.com. 09/08/2012. Archivé de l’original le 13/11/2013. Récupéré 05/11/2015. Il est également ouvertement antiraciste.
  64. ^ “Ce que les survivants ont de droit – Chronique – theTrumpet.com par l’Église de Dieu de Philadelphie”. Thetrumpet.com. 4 novembre 2009. Récupéré 10 février 2012.
  65. ^ “De peur qu’un homme ne se vante: une perspective chrétienne de survie sur la race, la religion et la raison”. SurvivalBlog.com. 10 mars 2010. Archivé de l’original le 29 décembre 2011. Récupéré 10 février 2012.
  66. ^ “L’esclavage moderne doit cesser!”. SurvivalBlog.com. 6 mai 2013. Archivé de l’original le 17 août 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  67. ^ “La politique africaine de BHO: règne la confusion et la duplicité”. SurvivalBlog.com. 13 janvier 2014. Récupéré 18 mai 2020.
  68. ^ “SurvivalBlog.com”. SurvivalBlog.com. 15 avril 2011. Archivé de l’original le 17 février 2012. Récupéré 10 février 2012.
  69. ^ “Chuck Baldwin – La redoute américaine”. Newswithviews.com. 31 mars 2011. Récupéré 10 février 2012.
  70. ^ J.J.S. (5 février 2012). “Radio Free Redoute”. Radiofreeredoubt.blogspot.com. Récupéré 10 février 2012.
  71. ^ “Constitution First Amendment Press Association (CFAPA) Free Press Credentials (Free Press Pass) – An Independent Press Association”. CFAPA. Récupéré 05/11/2015.
  72. ^ “La dernière ligne de défense: une nouvelle organisation vise à protéger les journalistes citoyens:” Nous serons à vos côtés. Shtfplan.com. 14/05/2014. Récupéré 05/11/2015.
  73. ^ Feuilles, David (2014-05-23). “Net Worked» Blog Archive »Survivalist commence à émettre ses propres laissez-passer de presse | Un blog de la société des journalistes professionnels”. Blogs.spjnetwork.org. Récupéré 05/11/2015.
  74. ^ Peter Ryan (28 avril 2008). “La crise alimentaire mondiale déclenche la résurgence des survivants américains – ABC News (Australian Broadcasting Corporation)”. Abc.net.au. Récupéré 10 février 2012.
  75. ^ Mejias, Jordanie (9 mai 2009). “Amerikanischer Bestseller: ‘Patriots’: Wie das Ende unserer Welt zu überleben ist – Autoren”. Frankfurter Allgemeine Zeitung. Récupéré 16 avril 2017.
  76. ^ une b “SurvivalBlog.com”. SurvivalBlog.com. Archivé de l’original le 17 septembre 2013. Récupéré 4 septembre 2013.
  77. ^ “Les survivants se préparent à l’effondrement”. CNN. 2 mai 2008. Récupéré 4 septembre 2013.
  78. ^ “Je pensais que les choses allaient mal? Les survivants américains attendent le pire”. Zimbio. Agence France-Presse. 30 janvier 2009. Récupéré 10 février 2012.

Liens externes[[[[Éditer]



Source de l’article