Si vous grillez ou fumez beaucoup d’aliments à l’extérieur, vous savez que le coût du charbon de bois est élevé. Heureusement pour nous, nous avons de nombreux chênes et caryers dans le parc privé derrière notre maison de banlieue et plusieurs autres vieux chênes à la ferme. Nous en avons eu marre de dépenser plusieurs centaines de dollars par an en charbon de bois acheté en magasin entre 19 $ et 20 $ pour un sac de 12 à 22 lb. Couplé au fait que j’ai vu des morceaux de lambris en briquettes (et du bois d’œuvre en Harwood Lump Charcoal) d’une grande marque, nous avons décidé de rechercher et de fabriquer les nôtres.

Lorsque nous avons décidé d’une méthode, je n’ai eu qu’à acheter le petit tambour et la section de tuyau de poêle pour un total d’environ 30 $. Après avoir fait le premier lot, nous avions environ 20 livres. de charbon de bois dur en morceaux. Nous économiserions de l’argent après le troisième lot et serions sûrs de ce qui cuisait nos aliments. Maintenant, lorsque nous nous rassemblons et nous asseyons près du foyer, nous fabriquons généralement un lot de charbon de bois pour une utilisation ultérieure.

Après des recherches, j’ai décidé d’utiliser une méthode de four à deux tambours. Nous possédions déjà un baril scellable de 55 gallons utilisé pour brûler les papiers et le courrier déchiquetés. Une série de trous de ½” ont été percés uniformément espacés autour du fond du baril de 55 gallons. Cinq trous de ½ po ont été percés au fond du baril de 35 gallons.

Tambour de 35 et 55 gallons

Un trou pilote est percé au centre du couvercle jusqu’au baril de 55 gallons. Le trou est utilisé pour couper un carré de 4″. Une longueur de tuyau de poêle de 5 pi est reliée au couvercle. Les fûts ont été apportés à la ferme et placés dans le foyer pour des raisons de sécurité. Trois briques ont été placées au fond du tambour de 55 gallons à des intervalles de 120 °. Le plus petit tambour a été placé sur les briques en prenant soin de ne pas boucher les trous du fond. Le petit fût est rempli de chêne, de caryer, de noix de pécan ou d’autre bois de fumage et scellé.

Des bâtons, des brindilles, du bois, etc. sont placés autour de l’intérieur du grand tambour et sur le dessus du petit tambour jusqu’à ce que le tambour soit plein. Les débris sont allumés en feu et autorisés à brûler. Au fur et à mesure que la pile du dessus brûle, elle est réalimentée 3 à 4 fois (environ 2 heures et demie). Les débris autour de l’intérieur du grand tambour brûlent et peuvent devoir être réalimentés avant que le tambour ne soit scellé. Une fois que le feu brûle sur les côtés du grand tambour, il est scellé et autorisé à continuer sa combustion. Au fur et à mesure que la combustion se poursuit, le bois à l’intérieur du tambour intérieur commencera à brûler sans s’enflammer dans un processus appelé gazéification. Les trous de 5 1/2″ au fond du plus petit tambour permettent aux gaz de cuisson du bois de brûler. Au fur et à mesure que le bois cuit, la fumée diminue et une flamme bleu clair peut être vue au sommet du tuyau du poêle. Environ 1 heure après l’arrêt de la fumée, une canette de café en métal est placée sur le dessus du tuyau. La saleté est pelletée autour du fond du plus grand tambour pour couvrir tous les trous régulièrement espacés. Cela permet de limiter considérablement le débit d’air et de laisser le feu utiliser tout le carburant à l’intérieur des fûts et s’éteindre.

Lorsque le feu brûle sur le côté du tambour et que le baril intérieur chauffe, il cuit le gaz et l’eau du bois à l’intérieur sans flamme nue, laissant du charbon de bois.

Fûts remplis de bois faisant du charbon de bois dur en morceaux.

Attendez au moins 16 à 24 heures lorsque le tambour est froid au toucher avant de les ouvrir car le charbon de bois à l’intérieur du tambour intérieur peut s’enflammer et brûler s’il n’est pas froid. Les débris de charbon de bois restant à l’intérieur du plus grand tambour ne doivent pas être utilisés pour la cuisson à moins qu’il ne s’agisse entièrement de chêne, de caryer, de noix de pécan ou d’autres bois fumants. Nous utilisons ces débris de charbon de bois pour allumer des feux pour brûler de petites souches à la ferme ou pour allumer des feux dans le foyer. Les petits débris de charbon de bois restant dans le petit tambour seront transformés en une boue puis transformés en briquettes dans un futur article et vidéo.

Faire du charbon de bois en morceaux

Pour aider à savoir comment le feu brûle autour du plus petit tambour, je trace au moins trois lignes verticales à l’extérieur du plus grand tambour avec de la craie blanche ou de la peinture en aérosol avant que le feu ne soit allumé. Au fur et à mesure que les lignes s’assombrissent (et brûlent), je vois à quel point le feu brûle uniformément sur les côtés du tambour.

Il est important de se rappeler que lors de la fabrication de votre propre charbon de bois en morceaux, vous devez utiliser du bois séché. En travaillant avec deux conteneurs presque scellés, n’utilisez jamais aucun type de pétrole ou d’autres méthodes chimiques d’allumage du feu. S’ils sont utilisés, il est très possible que les fumées pénètrent dans le plus petit tambour par les trous d’aération au fond et s’enflamment violemment ou explosent lorsque le feu est allumé à l’intérieur du plus grand tambour, causant des blessures, la mort ou des dommages matériels. Nous plaçons notre four à charbon à l’intérieur du foyer pour minimiser les fuites de feu dans les cours. Un tuyau d’arrosage est gardé à proximité pour les urgences.

De La chaîne Jim Jones – KC5DOV

Source de l’article