La plupart des parents acceptent d’utiliser des équipements de sécurité pour enfants d’occasion –

 La plupart des parents acceptent d’utiliser des équipements de sécurité pour enfants d’occasion –

Les parents sont prêts à acheter des chaises hautes, des sièges auto et d’autres équipements de sécurité d’occasion.


Un récent sondage national de l’hôpital pour enfants C.S. Mott montre que la majorité des parents estiment que les équipements de santé et de sécurité pour enfants (chaises hautes, poussettes, sièges auto et autres articles) étant utilisés pendant une période très courte, il est trop coûteux de tout acheter neuf, ce qui se traduit par une utilisation accrue d’équipements d’occasion. Certains parents achètent du matériel neuf, tandis que d’autres utilisent du matériel emprunté, du matériel acheté dans des magasins de revente ou des vide-greniers, ou encore des articles transmis dans la famille.

Quatre-vingt-deux pour cent des parents interrogés estiment que l’achat de matériel neuf est trop coûteux et 78 % qu’il s’agit d’un gaspillage. Cinquante et un pour cent ne voient pas d’inconvénient à utiliser du matériel d’occasion provenant de la famille ou d’amis proches, tandis que 48 % trouvent à redire sur l’utilisation de matériel acheté dans des vide-greniers ou des magasins de revente. Seuls 4 % s’opposent à l’utilisation d’équipements d’occasion.

Le sondage a également révélé que 53 % des parents avaient utilisé du matériel d’occasion et que 28 % d’entre eux avaient utilisé des berceaux, 24 % des chaises hautes, 18 % des structures de jeu extérieures, 17 % des poussettes, 15 % des parcs pour enfants, 13 % des ensembles de bain, 7 % des sièges de voiture et 8 % des sièges d’appoint. Tous ces articles font partie des équipements de santé et de sécurité les plus couramment requis, en général, et sont également les plus réutilisés.

Soixante-quatorze pour cent des parents qui ont utilisé du matériel d’occasion ont déclaré qu’ils préféreraient acheter du matériel neuf. Cependant, le revenu est un facteur important qui influence l’utilisation par les parents d’articles neufs ou d’occasion. Cinquante-huit pour cent des parents dont le revenu est inférieur à 100 000 dollars ont déclaré avoir utilisé du matériel d’occasion, contre 48 % de ceux dont le revenu est supérieur à 100 000 dollars.

La plupart des parents acceptent d'utiliser des équipements de sécurité pour enfants d'occasion
Photo par Max Rahubovskiy de Pexels

Le rapport note qu’il est important que les parents prennent des mesures pour assurer la sécurité de leur enfant. Des mesures doivent être prises lors de l’assemblage et de l’installation de l’équipement et lors de son inspection s’il s’agit d’un équipement d’occasion. L’équipement doit être inspecté pour vérifier qu’il n’a pas été endommagé et qu’il ne présente pas de risque de dysfonctionnement. Les parents doivent également rechercher des informations en ligne ou sur le site web du fabricant concernant l’installation et l’utilisation correctes de l’équipement d’occasion. Il est tout aussi important que les parents recherchent des informations sur les rappels de produits sur le site de la Commission américaine pour la sécurité des produits de consommation (Consumer Product Safety Commission).

Il est inquiétant de constater que 63 % des parents interrogés dans le cadre de l’étude estiment qu’il est difficile de savoir si l’équipement est sûr, même si 90 % d’entre eux sont susceptibles d’inspecter l’équipement d’occasion pour vérifier qu’il n’est pas endommagé et que 88 % le désinfectent avant de le réutiliser. Cinquante-cinq pour cent des parents ont déclaré qu’ils consulteraient Internet pour obtenir des instructions sur la manière d’installer l’équipement, le cas échéant, tandis que 49 % rechercheraient des informations sur les rappels de produits pour les articles d’occasion.

Le rapport indique également que le don d’équipements de santé et de sécurité pour les enfants est courant chez les parents : 74 % vendent ou donnent à des membres de la famille, 52 % vendent ou donnent à des organisations caritatives, 35 % organisent des ventes de garage et 33 % vendent à des magasins de revente. Les chercheurs ont noté qu’il était important que les parents vérifient que ce qu’ils vendent est sans danger pour les acheteurs. En outre, des informations sur l’installation et l’utilisation correctes de l’équipement devraient être jointes, si possible.

Cela dit, le rapport souligne également qu’il est important que les parents se tiennent au courant des normes de sécurité en constante évolution pour les équipements de santé et de sécurité des enfants. Par exemple, les lits d’enfant ne doivent pas être équipés d’une barre latérale abaissée, et les considérations relatives à la sécurité des sièges de voiture varient en fonction de l’âge, de la taille et du poids de l’enfant. D’autres articles sont rapidement retirés du marché à la suite de rapports faisant état de défauts et d’autres problèmes de sécurité, et ce n’est pas parce qu’ils ont été utilisés sans problème qu’ils doivent être revendus une fois que c’est le cas.

Sources :

Ce que les parents pensent des équipements d’occasion pour la santé et la sécurité des enfants

D’occasion, mais toujours sûrs ? L’avis des parents sur les équipements d’occasion pour les enfants


Source de l’article

A découvrir