Souper écailleux : un aperçu de la chasse aux reptiles

 Souper écailleux : un aperçu de la chasse aux reptiles


Mpeut-être êtes-vous un survivaliste qui rêve de se retirer dans la nature et de vivre de la terre après l’effondrement de la civilisation, ou peut-être êtes-vous un campeur endurci qui préfère exister à l’extérieur avant même la fin du monde. Peut-être êtes-vous tombé sur cet article, et maintenant votre curiosité a été piquée quant à la façon de survivre dans la nature. Ce guide vous apprendra les choses à faire (et surtout à ne pas faire) de la chasse aux reptiles dans la nature – quels reptiles chasser, lesquels éviter, comment les identifier et les attraper, et enfin, comment les cuisiner. Pour tous ceux qui voient des déjeuners de lézards ou des dîners de serpents dans leur avenir, cet article est essentiel.


Avertissement!

Cet article se veut un aperçu général et non un guide détaillé sur la consommation de reptiles et d’amphibiens. Vérifiez toujours toutes les réglementations locales sur le gibier avant d’essayer de chasser des reptiles ou des amphibiens et travaillez avec un herpétologue expérimenté avant d’essayer d’en préparer pour la consommation.


Quels reptiles chasser ?

Lézards : Si vous voyagez dans l’hémisphère sud, vous devrez éviter certaines espèces venimeuses de lézards ; aux États-Unis, le seul à connaître est le monstre de Gila. Tous les autres lézards originaires des États-Unis, en théorie, peuvent être consommés sans danger. Certes, il y a un risque de bactéries et de parasites, dont nous parlerons plus en détail dans la section sur la façon de cuisiner les reptiles.

La plupart des lézards que vous rencontrerez sont relativement petits et n’offriront pas beaucoup de viande. Vous devrez en chasser beaucoup pour faire le plein. Ce n’est pas la stratégie la plus efficace, car les lézards ont tendance à être rapides et agiles, ce qui les rend difficiles à piéger ou à harponner. Les mendiants ne peuvent certainement pas choisir ceux qui vivent de la terre, mais si vous en avez la possibilité, vous aurez probablement plus de chance avec les autres espèces.

cuisiner des reptilesCi-dessus : Assurez-vous de bien cuire la viande de reptile sauvage pour éviter la misère induite par des maladies telles que la salmonelle.

Serpents: Tant que vous coupez la tête, vous ne risquez pas d’ingérer du venin de serpent. Cependant, il est préférable de rester à l’écart des espèces venimeuses (cottonmouths, Copperheads, serpents corail et crotales, aux États-Unis), en raison des risques de se faire mordre en essayant de les chasser.

Si vous êtes un amoureux des reptiles, vous aurez peut-être du mal à tuer un serpent qui ressemble à celui que vous avez eu comme animal de compagnie. De nombreux serpents de compagnie ne sont pas originaires des États-Unis et vous ne les rencontrerez pas dans la nature, mais si vous gardez des serpents à la maison, demandez-vous si vous seriez prêt à chasser un animal qui rampe comme votre animal de compagnie bien-aimé !

Tortues : Les tortues sont parmi les reptiles les plus faciles à chasser car elles se déplacent si lentement et ne peuvent pas facilement s’éloigner de vous comme un lézard. Certaines espèces de tortues, notamment les tortues-boîtes, se nourrissent de champignons, qui peuvent inclure des champignons vénéneux pour l’homme. Lorsque vous mangez la tortue, vous ingérez également tout ce qu’elle a mangé, ce qui pourrait être nocif pour votre santé.

L’une des tortues les plus courantes que vous trouverez en Amérique du Nord et que vous pouvez manger en toute sécurité est la tortue serpentine. Les risques viennent de l’attraper – assurez-vous de le manipuler par derrière le cou et la queue, où vos mains seront hors de portée de ses dents pointues.

Quels reptiles ne faut-il pas chasser ?

Crocodiles et alligators : Dans certaines régions du pays, la viande d’alligator est considérée comme un mets délicat et même un super aliment, avec sa teneur élevée en protéines et relativement faible en gras. Cependant, cela ne signifie pas que vous devriez essayer de traquer l’une de ces bêtes dans la nature pour votre dîner.

La viande d’alligator commerciale provient légalement de fermes d’alligators, et la chasse à ces reptiles n’est légale que dans une poignée d’États, dont la Floride et le Texas, où vous aurez peut-être besoin d’une licence ou d’un permis spécial (wlf.louisiana.gov/page/alligator-hunting ). Aux États-Unis, il est illégal de chasser les crocodiles et vous pouvez faire face à de lourdes amendes si vous êtes pris.

Les alligators et les crocodiles peuvent être agressifs, et si vous ne savez pas comment les gérer et que vous n’avez pas les bonnes armes, vous pouvez vous retrouver dans de graves problèmes. Si vous appréciez vos membres et n’avez pas d’expérience préalable, évitez de chasser ces reptiles.

Et les grenouilles ?

Bien que les grenouilles soient souvent considérées comme des créatures similaires aux serpents, aux lézards et aux tortues, les grenouilles et les crapauds appartiennent en fait à la classe des amphibiens. Aux États-Unis, la plupart des espèces de grenouilles peuvent être consommées sans danger, mais en règle générale, évitez celles qui ont une peau aux couleurs vives – cette coloration sert d’avertissement qu’elles sont toxiques.

Vous avez peut-être entendu parler de gens qui mangent des cuisses de grenouilles comme un mets de choix, mais vous feriez mieux de chasser des reptiles dans la nature, pour une raison simple : vous devrez attraper beaucoup de grenouilles sauvages pour obtenir suffisamment de protéines pour votre repas.

Comment identifier les reptiles

Il n’y a aucun moyen de détailler comment identifier chaque type de reptile que vous pourriez rencontrer dans la nature. Vous voudrez faire vos propres recherches en dehors de cet article si vous vous préparez à le faire dans la nature. Donc, pour des raisons d’espace, nous ne verrons que comment identifier les reptiles dangereux dont vous devez vous tenir à l’écart.

Si vous voyez une vipère (ufwildlife.ifas.ufl.edu/venomous_snake_identification.shtml), il vaut mieux ne pas essayer de la chasser. Ceux-ci incluent les cottonmouths, les Copperheads et les serpents à sonnettes. Ils peuvent tous être identifiés par leurs têtes triangulaires en blocs avec des cous clairement définis, des yeux de chat et des corps épais et larges. Ces espèces de serpents sont venimeuses et, bien qu’elles puissent être mangées à la rigueur, les risques de les chasser l’emportent souvent sur la récompense de la viande de serpent.

Repas savoureux cuisine reptilesCi-dessus : Serpent rôti au feu fait pour un repas savoureux, surtout avec l’ajout d’un peu de sauce barbecue habanero.

Nous avons également mentionné que vous devriez éviter la boîte
tortues, en raison de leur tendance à manger des champignons vénéneux. Ces tortues (ufwildlife.ifas.ufl.edu/venomous_
snake_identification.shtml) peuvent être identifiés par leurs carapaces à haut dôme et striées qui s’évasent sur les bords, ainsi que par leurs motifs distinctifs de peau brunâtre, jaune et orange.

Comment chasser

Les méthodes que vous utiliserez pour chasser varieront en fonction de l’équipement dont vous disposez, mais elles se diviseront en grande partie en deux catégories : la chasse et le piégeage.

La première chose à retenir lors de la chasse est de toujours être conscient de votre environnement. Ne vous concentrez pas sur votre proie au point de ne pas remarquer que vous l’avez suivie jusqu’au bord d’un précipice.

Pour la chasse, il existe de nombreuses possibilités : vous pouvez utiliser une arme à feu, un arc, une lance, une fronde, un couteau ou même une pierre pour matraquer le reptile.

Pour piéger un reptile – cette méthode fonctionne mieux avec les tortues et certains serpents – vous creuserez un trou avec des côtés escarpés dont ils ne pourront pas sortir. Pour l’appât, vous pouvez utiliser n’importe quelle combinaison de végétation, de champignons ou d’insectes, selon les préférences de votre proie.

peau de serpent sauvée chasse reptilesCi-dessus : La peau et le hochet du serpent ont été conservés pour de futurs projets. Ne gaspille pas, ne veux pas.

Voici cinq reptiles idéaux pour la chasse dans la nature :

Iguane : Les iguanes verts sont une espèce envahissante en Floride et l’État encourage les résidents à les chasser. Dans les Caraïbes, ils sont souvent appelés « pollo de los árboles », qui se traduit par « poulet des arbres ». Pour voir une chasse à l’iguane en action, consultez cet épisode de RECOILtv où certains de nos employés ont chassé ces grands reptiles à Porto Rico : https://videos.recoilweb.com/watch/channel/carnivore/tcZx22L0mHQ0-recoiltv-road-trips- chasse à l’iguane?q=iguane

Couleuvre obscure : La couleuvre obscure, également connue sous le nom de couleuvre obscure ou simplement « serpent noir », est un excellent choix si vous êtes novice dans la chasse aux reptiles. Ils sont inoffensifs pour les humains et leur corps long et épais signifie que vous obtiendrez beaucoup de viande par animal.

Tortue serpentine : Les tortues serpentines sont de grandes tortues que l’on peut trouver dans l’est des États-Unis. Récoltées professionnellement pour la nourriture dans certaines régions, ces tortues constituent un repas copieux et riche en protéines. Surveillez simplement vos doigts et vos orteils.

Tégu noir et blanc argentin : Originaires d’Amérique du Sud, ces lézards sont une espèce envahissante en Géorgie. Ils sont les plus grands des lézards tegu, atteignant environ 2 pieds de long.

Couleuvre: Bien que les couleuvres rayées soient relativement minces et n’offrent pas autant de viande que leurs homologues plus épaisses, leur avantage est qu’elles ont proliféré à travers les États-Unis comme l’une des espèces de serpents les plus courantes dans le pays.

Curseur aux oreilles rouges : Les curseurs à oreilles rouges sont les espèces de tortues les plus populaires dans le commerce américain des animaux de compagnie; Cependant, la nature d’être largement considéré comme animal de compagnie signifie qu’ils sont fréquemment abandonnés et ont été classés comme une espèce envahissante dans de nombreux États.

Comment manger

L’un des gros points à retenir de cet articlee devrait être le suivant : Faites toujours bien cuire la viande de reptile que vous allez manger.

Même si vous avez choisi une espèce non venimeuse et non venimeuse, tout animal sauvage porte des bactéries et des parasites qui peuvent causer des infections et des maladies s’ils sont ingérés. Les reptiles en particulier sont connus pour être porteurs de bactéries salmonelles.

Les salmonelles vivent dans leur tube digestif et vous ne pourrez pas savoir si elles sont porteuses de la bactérie avant qu’il ne soit trop tard. Les symptômes de la salmonelle comprennent la diarrhée, des vomissements et des crampes d’estomac. Cependant, il y a une mesure simple à prendre qui éliminera pratiquement votre risque de contracter la salmonelle d’un reptile.

chasser et cuisiner les reptiles

Ci-dessus : Après avoir coupé la tête, la viande a été rôtie par le feu de camp.

La cuisson du reptile tuera ces bactéries (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19679367/) et vous laissera avec un morceau de viande plus sûr (et plus savoureux). De plus, assurez-vous de vous laver les mains, la surface de cuisson et les outils qui ont été en contact avec de la viande crue de reptile.

Si vous êtes dans la nature en train de manger des reptiles, vous n’avez probablement pas accès à votre gril George Foreman. Cependant, vous n’avez besoin d’aucun équipement sophistiqué pour cuire votre viande fraîche en toute sécurité. Faites bouillir le reptile dans de l’eau pour le désinfecter, puis faites-le rôtir sur un feu pour obtenir la meilleure saisie.

Si vous avez un choix d’ingrédients disponibles pour faire un plat plus complet, vous ne pouvez pas vous tromper avec des tacos de serpent ou un ragoût d’iguane. Après avoir terminé votre repas, assurez-vous de disposer de tous les restes (os, peau, etc.) loin de votre camping. Laisser traîner les déchets de votre dîner peut vous faire courir le risque que d’autres charognards viennent se régaler des restes. De la même manière, les morceaux de viande et d’organes indésirables peuvent également être utilisés comme appâts pour la pêche et le piégeage, transformant votre premier repas en un second.

Sommaire

Si vous vous retrouvez dans la nature sauvage et que vous devez vous débrouiller seul, vous voudrez peut-être commencer par chercher des animaux plus populaires à manger, comme les mammifères et les poissons. Cependant, en fin de compte, de nombreux types de reptiles peuvent également remplir un régime.

Tenez-vous-en aux reptiles que vous pouvez chasser et manger en toute sécurité, et assurez-vous de les cuisiner correctement avant de les manger. Bon appétit!

[Editor’s Note: Photos by Patrick McCarthy.]


A propos de l’auteur

Johnathan David est un gardien de reptiles et un biologiste de la faune de quatrième génération. Apprenez-en plus sur lui sur www.everythingreptiles.com.


En savoir plus sur la cuisine et les aliments de survie


Préparez-vous maintenant :

Divulgation : Ces liens sont des liens d’affiliation. Caribou Media Group touche une commission sur les achats admissibles. Merci!

RESTEZ EN SÉCURITÉ : Téléchargez un copie du problème d’épidémie OFFGRID

Dans le numéro 12, Magazine hors réseau a examiné attentivement ce que vous devez savoir en cas d’épidémie virale. Nous offrons désormais une copie numérique gratuite du numéro OffGrid Outbreak lorsque vous vous abonnez à la newsletter électronique OffGrid. Inscrivez-vous et obtenez votre copie numérique gratuite Cliquez pour télécharger !




Source de l’article

A découvrir