Scie japonaise | Votre guide ultime des scies japonaises

 Scie japonaise | Votre guide ultime des scies japonaises


La scie japonaise va révolutionner votre façon de travailler le bois. A l’image de son pays d’origine, cet outil mise sur la simplicité et la fonctionnalité.

Découvrez les avantages et plus en consultant ici notre guide ultime sur les scies à main japonaises.

CONNEXES: Faire la coupe: Comment faire une scie à fil improvisée à partir de déchets

Dans cet article:

Tout ce que vous devez savoir sur les scies à main japonaises

Outils de travail du bois Scies japonaises | scies à main japonaises

Pourquoi les scies japonaises sont-elles meilleures que les scies occidentales ?

1. Ils sont plus efficaces

charpentier à l'aide d'une scie japonaise ou d'une scie sauteuse | Tirez la scie

Tout se résume à la conception. Précision et efficacité sont les deux qualités principales du scie japonaise.

Par rapport aux scies occidentales, elles ont des lames plus étroites et plus minces avec des dents à angle inversé. Cette dernière caractéristique signifie que vous devez tirer la scie au lieu de la repousser.

Raven_Steel_Ad-05

Trois principaux avantages de cette conception :

Tirer la scie dans votre direction signifie moins d’effort, moins de fatigue et un temps de coupe plus long.

La lame plus fine et l’angle des dents inversées permettent d’obtenir moins de sciure et des coupes plus fines.

Une lame plus fine et flexible signifie un meilleur contrôle et une meilleure précision de coupe.

2. Ils permettent une coupe détaillée

Groupe de matériaux en bois assortis et une scie à main japonaise | Scie à main japonaise

Contrairement aux scies occidentales, une scie à traction japonaise est plus facile à contrôler. D’où son nom, vous le faites fonctionner en tirant sur la lame au lieu de pousser.

En conséquence, vous pouvez effectuer une coupe plus fine et plus détaillée avec. Sa lame plus fine et flexible produit également une saignée plus fine d’où une meilleure précision de coupe.

3. Ils sont polyvalents

scie à main japonaise spéciale ou scie à métaux pendant la menuiserie | Scie à main japonaise

Lorsque vous utilisez une scie occidentale traditionnelle, vous devez en avoir au moins deux types. Un type pour les coupes transversales et un autre pour les coupes longitudinales.

Les scies à traction japonaises sont polyvalentes. La scie Ryoba, par exemple, a des dents sur les deux bords, ce qui la rend idéale pour différents travaux de coupe.

4. Ils sont faciles à entretenir

Scie à main et planches de bois | Scie japonaise

Il est plus facile d’affûter une scie occidentale qu’une scie japonaise. Mais si vous regardez la situation dans son ensemble, cette dernière est plus facile à maintenir.

Étant donné que les scies à main japonaises ont des lames plus dures, vous n’avez pas besoin de les affûter à chaque fois. Cela signifie moins de travaux d’entretien et plus de temps pour l’utiliser.

5. Ils sont plus rentables

Une scie japonaise de qualité décente coûte environ 25 $ ou moins en ligne. Vous pouvez même obtenir un ensemble complet sans vous ruiner.

Abordable ne signifie pas pour autant une qualité inférieure à la normale. Si vous cherchez assez, vous pouvez utiliser des scies japonaises robustes au meilleur prix.

Pourquoi avez-vous besoin d’une scie japonaise ?

Image DIY d'une femme coupant un arbre avec une scie | Scie japonaise

1. Cela facilite les tâches de coupe

Avant de pouvoir commencer à utiliser des scies à table mécanisées, vous devez d’abord les configurer. Vous devez également nettoyer la zone de travail et porter des équipements de sécurité avant de commencer à travailler.

Tout cela en vaut la peine si vous allez couper un énorme volume de bois. Mais pour les tâches de coupe simples, rien n’est plus rapide et plus facile que d’utiliser des scies japonaises.

2. C’est plus léger

Disons que vous devez faire un travail de coupe sur le toit. Vous pouvez utiliser une scie circulaire qui pèse environ 9,85 lb. et portez-le à 12 pieds au-dessus du sol.

Ou, vous pouvez prendre une scie à main japonaise qui ne pèse presque rien. Vous pouvez même transporter une installation complète sur le toit sans transpirer.

3. C’est économe en énergie

Eh bien, dire que les scies japonaises sont économes en énergie est un euphémisme. Contrairement aux scies électriques, vous pouvez les utiliser aussi souvent que vous en avez besoin sans vous soucier de la facture d’électricité.

Et parce qu’il ne nécessite aucune alimentation, vous pouvez l’utiliser n’importe où et n’importe quand. Pas besoin de s’inquiéter des extensions ou des prises de courant.

4. Il ne nécessite aucune configuration compliquée

Couper du bois mince pour les meubles nécessite la mise en place d’une scie sauteuse. Vous devez également vous assurer que le bois est stable pendant que vous encochez ses coins.

Vous pouvez soit le faire, soit utiliser un Ryoba pour faire le travail. Ce type de scie japonaise est bien adapté pour effectuer des coupes longitudinales et des coupes transversales sans la configuration.

EN RELATION: Comment construire un cheval de scie bricolage

Types et utilisations de base des scies japonaises

1. Ryoba

Scie japonaise à double tranchant | Tirez la scie

Une scie à main japonaise polyvalente, celle-ci a un double tranchant. Cela signifie que vous effectuez tous les deux des coupes longitudinales et transversales sans utiliser de scie supplémentaire.

Ce type de scie convient à la menuiserie, au dimensionnement du bois ou à la réalisation de coupes grossières. Il est également polyvalent car il dispose d’une option de lame supplémentaire pour les tâches de coupe plus fines.

2. Kataba

atelier de menuiserie scies scie japonaise cool | Scie japonaise

Celui-ci est une puissante scie à main japonaise qui coupe en profondeur. Elle est plus longue et a une lame plus épaisse que les scies ordinaires.

Le Kataba est parfait pour faire des coupes longues mais précises dans du bois plus épais. Il convient particulièrement à la menuiserie à ossature bois ainsi qu’à la menuiserie.

3. Dozuki

scie dozuki japonaise dans un petit atelier de menuiserie | Scie à main japonaise

Pour des coupes de précision avec des détails plus fins, c’est la scie japonaise sur laquelle vous pouvez compter. Il a une lame plus fine et un raidisseur sur le bord émoussé pour plus de stabilité.

Ceux-ci rendent le Dozuki idéal pour couper des tenons, des queues d’aronde et d’autres menuiseries fines. Il est également disponible dans une variété de tailles avec des lames conçues pour le bois doux et dur.

4. Kugihiki

Le Kugihiki est idéal pour tailler les tenons, les goujons et les pièces de bois sortantes. Cette scie japonaise à coupe affleurante a un ou aucun jeu sur les deux bords.

Cette conception rend cette scie capable de ne laisser aucune rayure sur le bois. Sa lame super fine vous permet de la plier pour un travail de coupe flexible.

5. Mawashibiki

Cette scie à traction japonaise se rétrécit vers la pointe jusqu’à environ 4 à 5 millimètres. Cette scie cloche, convient aux menuiseries plus fines comme les mortaises et les entures.

Certains menuisiers utilisent le Mawashibiki en remplacement d’une scie à chantourner. Pour couper des courbes serrées et des coins inaccessibles, c’est l’outil qu’il vous faut.

6. Azebiki

En menuiserie, certains coins sont plus inaccessibles que d’autres. L’Azebiki reprend là où le Mawashibiki s’est arrêté.

Cette scie japonaise arrondie est parfaite pour travailler sur des surfaces aveugles. Il fonctionne bien dans les travaux de restauration de meubles et même dans la fabrication de bateaux.

Comment utiliser une scie japonaise en 5 étapes faciles :

Étape 1 : Commencer la coupe avec le back-end

Les scies japonaises fonctionnent par mouvement de traction. Commencez à couper le bois en utilisant l’extrémité arrière de la lame.

Étape 2 : Guidez la scie avec votre pouce

La bonne façon de contrôler la scie est par votre pouce. Assurez-vous d’incliner la lame de la scie vers la crosse.

Étape 3 : saisissez la poignée plus en arrière

Pour la même raison qu’à l’étape 1, saisissez l’arrière de la poignée au lieu de l’avant. Mais c’est à vous de décider plus tard quelle poignée vous convient le mieux.

Étape 4 : Sciez avec une légère pression

Un démarrage rapide et avec trop de pression fera dévier la lame. Commencez par des mouvements de traction réguliers mais doux en utilisant le meilleur angle.

Étape 5 : Utilisez une cale pour commencer la coupe

L’utilisation d’un coin en bois est une astuce simple mais efficace pour garder la partie latérale du bois. Cela vous évitera de coincer la lame de la scie entre le bois.

Vous cherchez plus d’informations de pointe sur les scies japonaises ? Regardez cette superbe vidéo de Timbecon :

Si vous voulez un meilleur contrôle et une meilleure précision, il ne fait aucun doute que les scies japonaises en valent la peine. Mis à part sa facilité d’utilisation et sa fonction, le facteur prix à lui seul est un cadeau mort. Ces facteurs et bien d’autres font que la scie japonaise a réduit la concurrence de moitié.

Chargement ... Chargement …

Que considérez-vous comme votre meilleur projet de menuiserie jusqu’à présent? Nous aimerions en savoir plus sur votre chef-d’œuvre dans la section commentaires ci-dessous!

Suivant:

N’oubliez pas de rester connecté avec nous sur Facebook, Twitter, Pinterest, et Instagram!





Source de l’article

A découvrir