Les Marines ont prévenu qu’ils seraient renvoyés s’ils ne se faisaient pas évacuer

 Les Marines ont prévenu qu’ils seraient renvoyés s’ils ne se faisaient pas évacuer


Marines des États-Unis

Samedi, l’administration Biden a déclaré la guerre aux Marines, leur disant que s’ils ne prenaient pas immédiatement le vaccin, ils seraient exclus de l’armée.

L’avertissement est venu samedi via un site Web publié sur le site Web du Corps des Marines. Le message administratif de la Marine (MARADMIN), signé le 23 octobre et publié sur le site Web du Corps des Marines, mentionné:

Les marines refusant la vaccination COVID-19, en l’absence d’une exemption administrative ou médicale approuvée, d’un hébergement religieux ou d’un appel en attente seront traités pour une séparation administrative [in accordance with] ce MARADMIN et les références à l’appui. Les autorités de convocation des cours martiales générales (GCMCA) conservent le pouvoir de prendre toute autre mesure administrative ou disciplinaire défavorable qu’elles jugent appropriée.

Les Marines en service actif sont confrontés à une date limite du 28 novembre pour être complètement vaccinés, et les réservistes de la Marine sont confrontés à une date limite du 28 décembre.

Le message indiquait qu’un marin est considéré comme ayant « refusé le vaccin » lorsqu’il ne dispose pas d’une exemption administrative, médicale ou religieuse approuvée ou d’un appel en attente et qu’il a « volontairement désobéi à un ordre légitime d’un officier supérieur de se faire vacciner contre COVID- 19 ; » ou s’ils ne seront pas complètement vaccinés avant la date limite.

Les personnes ayant des demandes ou des appels d’exemption administrative, médicale ou religieuse en attente ne seront pas considérées comme ayant « refusé le vaccin » jusqu’à ce que ces demandes ou appels soient examinés, selon le message.

Le nouveau message indique également que les dirigeants des Marines « conserveront le pouvoir de prendre toute autre mesure administrative ou disciplinaire défavorable qu’ils jugeront appropriée » en plus de la séparation administrative.

Ne pas autoriser les exemptions religieuses ?

Selon Militaire.com, au 20 octobre, le Corps des Marines n’avait approuvé aucune exemption religieuse. Cela survient alors que l’administration Biden s’efforce de retirer les patriotes de l’armée et de transformer notre armée en une force remplie de femmes, de guerriers de la justice sociale et de transsexuelles qui se battront pour la justice sociale.



Source de l’article

A découvrir