Émeutes raciales des années 60

 Émeutes raciales des années 60


Différence entre les émeutes raciales des années 1960 et 2020

«Je me demande simplement jusqu’où cette chose va descendre en descente, et à quelle vitesse. Nous savons tous que quoi qu’il arrive, l’élection de novembre est le point de départ de quelque chose… mais à quelle vitesse et jusqu’où ira-t-elle dans les tubes?

«Ce genre de choses s’est passé dans les années 60, je suppose, j’étais juste un gamin, donc dans mon monde, tout était groovy, mais tout n’allait pas bien ou bien.»

«Cela me semble différent, plus extrême. À l’époque, c’était seulement dans les communautés, maintenant il y a des gens dans le gouvernement qui se plient à cette BS.

«Des moments intéressants, et pas dans le bon sens. Votre horloge (compte à rebours des élections) pourrait bien être plus importante que la plupart ne le pensent. »

Les phrases ci-dessus sont extraites d’un commentaire ici de «Kulafarmer». Cela m’a fait réfléchir… à quel point est-ce différent des années 60? J’étais moi aussi un enfant à l’époque, donc je n’ai pas de comparaison de références pour les adultes. Mais certains d’entre vous pourraient.

Quelle est la différence entre les émeutes des années 60 et aujourd’hui?

Pour ceux d’entre vous qui étaient assez vieux à l’époque pendant les émeutes des années 60, quelle est votre opinion?

Ce que nous voyons aujourd’hui en Amérique est-il pire?

D’après ce que je comprends, ces émeutes étaient des «émeutes raciales». Les émeutes d’aujourd’hui se présentent sous le couvert d ’« injustice sociale »contre les Noirs. Cependant, il se passe beaucoup plus de choses sous la surface aujourd’hui…

La «situation» actuelle est apparemment profondément enracinée. À bien des égards, c’est un mouvement mondialiste / marxiste contre les États-Unis et leur culture pour ainsi dire. Et «l’injustice sociale» est utilisée pour habiliter «Black Lives Matter», «ANTIFA», en une entité politique / exécutoire.

Les partisans sont profondément intégrés dans nos gouvernements, nos écoles, nos entreprises, nos médias sociaux, deux générations de jeunes, encore et encore… Alors que le (s) mouvement (s) des années 60 n’avaient pas tout ce soutien intégré, n’est-ce pas?

Dans les années 60, il y avait une sorte de mouvement Commie, non? Sauf que pour autant que je sache, c’était plutôt limité au «mouvement hippie» – bien que les communistes se soient infiltrés.

D’accord, mettons en perspective certains «anciens» 😉

Et n’importe qui d’autre pourrait choisir de répondre à la notion originale: « Je me demande simplement jusqu’où cette chose va descendre en spirale et à quelle vitesse »

[ Read: You Better Take A Longer View Of Preparing Because Day One Is NOV-3 ]



Source de l’article

A découvrir